Rythmes des enfants

L’éclairage de la FCPE

Posted on

Vrai ou faux ? Spécial réforme des rythmes vue par la FCPE

Un autre éclairage : la semaine de 4 jours et le travail des femmes …

Posted on Updated on

Les rythmes scolaires ont révélé que les femmes n’ont pas un accès égal à un emploi du temps flexible, et qu’elles sont clairement affectées par l’organisation des temps scolaires.
Un très bon article d’Emma Duchini et Clémentine Van Effenterre dans le Huffington Post ici

À propos des rythmes : une publication de l’ORTEJ

Posted on Updated on

En ce qui concerne la réforme portant la semaine d’école à 4.5 jours, Ll’ORTEJ relève que  » tous les usagers et acteurs de l’école primaire, y compris les inspecteurs, s’accordent pour considérer que ce sujet, ô combien délicat, nécessite pour atteindre ses objectifs d’être inscrit dans le temps long de l’apprentissage et du développement personnel. Les récentes annonces sur ce sujet ne vont pas dans ce sens. L’annonce d’un retour à la semaine de quatre jours « secs » sans condition de complémentarité éducative quotidienne apparaît – à la lumière des évaluations antérieures – très préjudiciable aux populations d’enfants en difficulté scolaire ou en « situation sociale et /ou psychologique fragilisée »

 

À lire dans son intégralité sur le site de l’ORTEJ

Des ressources pour alimenter la réflexion et aller plus loin….

Posted on Updated on

Le Groupe d’appui départemental des PEDT 44 ( composé de Jeunesse et sports, du conseil général, de la Caisse d’allocations Familiales et des fédérations d’éducation populaire nous fournit par le biais de documents « une aide à l’accompagnement des équipes d’école et pour le partenariat avec les collectivités locales ». Cela permet de

  • Identifier les éventuels dysfonctionnements de l’organisation actuelle du temps scolaire, et ses liens avec les temps périscolaires.
  •  Identifier les aspects bénéfiques de l’organisation actuelle du temps scolaire et ses liens avec les temps périscolaires.
  •  Encourager les postures professionnelles en privilégiant les réflexions en équipe et les positionnements concertés.
  •  Croiser les regards par la mise en place de temps d’échange avec tous les acteurs de la communauté éducative (en connaissance de l’actuel PEDT)
  • Engager une réflexion portant prioritairement sur :
    • a. l’intérêt de l’enfant au niveau de ses rythmes de vie,
    • b. l’intérêt de l’élève au niveau de ses conditions d’apprentissage,
    • c. les effets des organisations sur les élèves les plus fragiles.
  • Considérer que les rythmes scolaires ne sont qu’une partie des rythmes de vie des enfants (10% du temps de l’enfant).
  • Prendre le temps de la réflexion.

Vous trouverez donc ci- dessous :

  • La note de synthèse de l’Inspection Générale de l’Éducation Nationale- juillet 2009, premier bilan de la semaine à 4 jours : « Pour autant, la situation n’est pas satisfaisante. Les conséquences du resserrement du temps scolaire se font sentir ; Sur la fatigue des élèves et des enseignants : les constats effectués dès le premier trimestre scolaire ont été confirmés à l’issue de l’année, conduisant parfois à la suspension de l’aide personnalisée les semaines précédant les vacances scolaires : ICI
  • La note de synthèse du groupe de travail du Sénat sur la réforme des rythmes scolaires – juin 2017 recommande de « ne pas revenir à la situation antérieure à la réforme de 2013 car la concentration du temps de classe est défavorable aux apprentissages. » ICI
  • Le rapport parlementaire 3028 présidé par la Députée Tabarot – 2010 constate une » inadaptation des rythmes scolaires aux besoins des enfants qui se traduit par une journée trop longue, une année trop courte et une désynchronisation des rythmes de l’enfant induite par la semaine de 4 jours » . ICI
  • L’observatoire des rythmes et des temps de vie des enfants et des jeunes présidé par François Testu dont la réflexion s’appuie sur le travail des chronobiologistes et des chronopsychologues et insiste sur la « nécessité que la vie de l’enfant soit la plus régulière possible en dédensifiant les apprentissages scolaires ». ICI
  • L’Article de la revue Alternative économique « Réforme des rythmes scolaires : le grand malentendu » – septembre 2017 « remarque que les jugements des parents sur la réforme de 2013 sont d’autant plus négatifs que le niveau de diplôme est élevé » ICI
  • La note n°26 de l’Institut des politiques publiques « Réforme des rythmes scolaires, un révélateur des inégalités présentes sur le marché du travail » – avril 2017
    « montre que la réforme des rythmes scolaires a permis aux femmes de réallouer leur temps de travail. » ICI

Évaluation des nouveaux rythmes scolaires – Janvier 2017

Posted on Updated on

René Clarisse et Nadine Le Floch – chercheurs en chronobiologie des âges de la vie à l’Université de Touts-ont participé à l « Évaluation des nouveaux aménagements des temps scolaires et périscolaires, Rythmes biologiques et psychologiques des élèves du cycle Primaire » , auprès de 8 écoles de la région centre.

Ils avaient conduit des travaux similaires en 2011 à La Chapelle-Sur-Erdre ( ici ) et nous ont donc autorisés à partager ce nouveau rapport : ICI